Photo :Diamond Aircraft

En mars dernier, Diamond suspendait le développement de son D-jet jet et mis à pied temporairement 213 employés à son installation de London, en Ontario. Diamond Aircraft annonce maintenant avoir repris les essais en vol de son D-JET jet privé, après une pause de cinq mois.

L'avion doit emporter 5 personnes incluant le pilote et possède la caractéristique d’être propulsé par un seul moteur à réaction de type Williams FJ33-5A turbofan ayant une poussé de plus de 1900 livres. Celui-ci est intégré dans le fuselage. 

Diamond Aircraft a été le premier en 2006 à annoncer le développement d’un avion d’affaire monomoteur à turbine.  Par la suite, plusieurs compagnies ont suivi dans le développement de leurs propres avions d’affaires monomoteur appelé « Very Light Jet ».  Des compagnies comme Honda, Piper, et la défunte Éclipse pour ne nommer que ceux-là ont développé des prototypes d’avions d’affaire monomoteur qui volent actuellement. Par ailleurs, bien que le marché des avions d’affaires légers semblait très prometteur il y a 2 ans, la crise est venue ralentir le développement et la commercialisation de ceux-ci. Néanmoins, comme il y a des besoins pour ce genre d’appareil dans l’industrie, les « Very Light Jet » sont quand même promis à un avenir intéressant.

 


Doté d’un seul moteur, le D-Jet a la caractéristique de n’avoir presque pas de traîné. Ce phénomène est dû à l’absence d’hélice et à un design exceptionnel.  Cela lui permet en effet de planer sur un rayon de plus de 65 milles s’il est à une altitude de croisière de 25,000 pieds!  Bref, cela est rassurant dotant plus que le retour à la piste advenant une panne au décollage peu se faire à très basse altitude voir un peu plus de 1 000 pieds.

Le poids maximum au décollage est de 5 110 livres et la rotation se fait à 85 nœuds. Le meilleur taux de montées est de 160 nœuds. Sa vitesse de croisière est d’environ 240 noeuds. À cette vitesse, le D-Jet a un rayon d’action d’environ 1 200 milles nautique ce qui en fait un appareil très économique à exploiter.  

 

Autre article intéressant
Le métier de pilote est loin d’être aussi facile qu’on le croit.

Dernièrement, l'auteur Frédéric Veilleux lançait un nouveau livre sur l’aviation, intitulé Histoire d’un pilote. Ce livre brise un mythe. C ...

Register pop-up

Register pop-up