Chargement...
Opinions

La ville de Bromont autorise l’ouverture d’une garderie dans l’axe de la piste 05.

C’est avec stupéfaction que les pilotes de l’aéroport de Bromont ont appris récemment l’ouverture d’une garderie dans l’axe de piste 05.  Photo: Jean-Pierre Bonin

En effet, La garderie La Maisonnée des Couleurs aurait ouvert ses portes il y a quelques jours et sa porte d’entrée se trouve à environ 500 mètres de l’extrémité de la piste 05. Ce sont environ 70 enfants qui fréquenteront l’établissement sur une base régulière prochainement selon les médias locaux.

Au même moment, le dossier du bruit est de plus en plus problématique du côté de St-Hubert et Mascouche.  Par conséquent, la communauté des pilotes se demande vraiment pourquoi la ville a autorisé l’établissement d’un tel commerce à cet endroit. De plus, on se demande pourquoi personne n’a pensé à la sécurité des enfants. En effet, le seuil ou le bout d’une piste d’atterrissage est un bien mauvais endroit pour bâtir une bâtisse et cela est encore plus vrai quand celle-ci est une garderie.

La propriétaire de la garderie, madame Liane Bundock, aurait, pour sa part, affirmé que l’aéroport ne menace pas la sécurité des enfants. Celle-ci dit avoir reçu l’autorisation du ministère de la Famille et des Aînés, de la Ville de Bromont et d’Ottawa. Du côté de la ville, on se défend en prétendant que ce service est pertinent étant donné le nombre de parents qui travaillent dans le technoparc. Ceux-ci, semble-t-il pourront faire garder leurs enfants à proximité de leurs lieux de travail.

Il me semble clairement que la question n’est pas là. Une garderie à proximité d’un parc industriel n’est pas anormale. Ce qu’il l’est moins est l’établissement d’une garderie dans l’axe d’une piste d’atterrissage! Par conséquent, les élus municipaux de la ville de Bromont ont probablement manqué de jugement en prenant cette décision incompréhensible et controversée.  Ont-ils consulté les responsables de l’aéroport et les pilotes qui utilisent les installations aéroportuaires? Ceux-ci ne sont-ils pas les mieux placés pour faire des recommandations à la ville? probablement qu’à Bromont le ministère de la Famille et les ainés connaissent mieux l’aviation que les aviateurs eux-même.  Faudra leurs demander!

Vos commentaires ci-bas…

 

 

Laisser un commentaire