Le Boeing 777, le plus gros biréacteur des avions de ligne.

par Ciel Québécois

5 juillet 2011

Photo: BoeingLe Boeing 777 est un biréacteur gros porteur long courrier.

Le Boeing 777 est un biréacteur gros porteur long courrier dont la taille et la capacité se situent entre celles de l’Airbus A330 et celles du Boeing 747. La gamme 777 est composée de cinq modèles passagers et d’une version fret. Les Boeing 777-200LR et 777-300ER sont les derniers nés de la famille des 777.

Lancés en février 2000, les deux appareils peuvent transporter plus de passagers, plus rapidement et sur des distances plus grandes que les avions concurrents, A340-600 et A340-500. Avec des capacités de 301 à 368 sièges, les 777 sont aujourd’hui les avions les plus appréciés du marché pour leur fiabilité, leur performance technique, mais aussi leur efficacité économique qui permettent aux compagnies aériennes de s’adapter davantage aux exigences de leurs passagers en leur proposant de nouvelles alternatives, tant sur des vols moyens que longs courriers.

En l’espace de 10 ans – entre la première et la dernière version du 777 – plus de 35% du design aura été modifié. Les ailes du 777-300ER ont ainsi été allongées de deux mètres environ, par l’ajout de wingtips (saumons d’aile) qui améliorent l’aérodynamisme de l’appareil et, donc, sa consommation de carburant. Depuis son lancement en octobre 1990, la famille des Boeing 777 a été déclinée en 6 modèles, fret et passager.

Les Boeing 777 consomment moins de carburant que leurs concurrents grâce à de nouvelles ailes, une motorisation plus efficace et une structure plus légère. La consommation du Boeing 777 est ainsi inférieure de 16% en moyenne à celle des autres avions de la même catégorie. La consommation par siège est inférieure de 22% à 24% pour les 777 à longue portée par rapport à celle des A340-500 et A340-600. D’ailleurs, le Boeing 777 est actuellement détenteur du record mondial de distance parcourue par un avion de ligne sans toucher terre.

En novembre 2005, Boeing a livré à la compagnie Air France le premier Boeing 777-300 ER (Extended Range) qui bénéficie d’améliorations permettant de réduire sa consommation de carburant de 1,4%. Air France est en effet la compagnie qui exploite le plus grand nombre de 777-300ER (11 au total). Une baisse de 1,4% représente une économie annuelle d’environ 757 000 litres de carburant. Boeing a décidé d’apporter cette modification sur la base de discussions menées avec ses clients. Air France est en effet le plus gros exploitant de Boeing 777-300 ER et la première compagnie à l’avoir mis en service en mai 2004. Réduire la consommation de carburant permet non seulement de baisser le prix du billet pour le passager mais aussi de réduire l’impact sur l’environnement. Une efficience énergétique qui se traduit notamment par un niveau d’émissions toxiques plus faible. Car consommer moins génère aussi moins d’émissions toxiques. Chaque litre de kérosène économisé représente 3 litres de gaz toxiques en moins. Boeing a en effet apporté de sensibles améliorations à ses appareils en matière d’émissions de gaz carbonique et d’hydrocarbures, responsables de la détérioration de l’atmosphère et de la qualité de l’air en général. Ainsi, les 777 ne laissent jamais de traînée de fumée derrière eux et répondent dès à présent aux normes internationales de demain.

Les Boeing 777 sont aussi moins bruyants que les Airbus A340: un atout capital pour les populations habitant ou travaillant à proximité des aéroports. En matière d’ém issions sonores, les 777 vont ainsi bien au-delà des exigences imposées par la norme internationale sur le bruit du chapitre 3 (le 777-300 est 20 décibels en deçà de la norme), et même celles attendues dans le chapitre 4, grâce à un train d’atterrissage plus aérodynamique et l’utilisation de deux moteurs (au lieu de quatre). Le Boeing 777-200 est le plus silencieux de la gamme.

Source: www.Boeing.com

© Ciel Québécois.
Tous droits réservés.