Chargement...
Ultra-légers

Les pendulaires, des ultra-légers à découvrir.

tableau de bord d'un pendulaire.

Le pendulaire est en pleine expansion au Québec. Photo: ULP Aviation

PendulaireTrès populaire en Europe, ce sport aérien est facile et très sécuritaire. Celui-ci est en pleine expansion au Québec. L’origine des ultra-légers pendulaires est le delta-plane.

Le pendulaire est une aile de vol libre sous laquelle est suspendu un chariot qui a été renforcé pour accepter l’augmentation des contraintes engendrées par le poids du tricycle motorisé et la force centrifuge exercée par la rotation de l’hélice. Sa facilité de vol lent laisse la possibilité de décoller et d’atterrir sur des pistes herbeuses de très courtes distances. Le fait d’être à l’air libre, sans carlingue, permet de profiter au maximum des paysages magnifiques de nos différentes saisons. En tandem ou en solo, il peut voler à une vitesse moyenne de 100 km/h et possède une autonomie de 3 à 5 heures.

Son pilotage est des plus simples, dépourvu d’ailerons sur son aile de gouverne de profondeur et d’une dérive, il se dirige que par transfert de poids. La barre de contrôle sert uniquement de lien avec la voilure. Avec le temps, ces appareils ont beaucoup évolué et utilisent les matériaux les plus modernes reliés à l’aviation d’aujourd’hui. Il a une très bonne qualité « tout terrain ».  Par exemple:

  • Léger et maniable
  • Adapté aux pistes courtes
  • Économique (8 à 14 L à l’heure)
  • Facilement repliable
  • Performances époustouflantes
  • Facile de maintenance
  • Robustesse

Souvent nous comparons l’ultra-léger pendulaire avec la moto, voi pourquoi nous lui donnons comme surnom « la moto volante du ciel« . Une formation complète est requise pour devenir pilote de pendulaire.  20 h de cours théoriques et un minimum de 10 h de cours pratiques incluant 2 h de vol solo sous la supervision d’un instructeur. Cette formation est suivi de l’examen ultra-léger à Transports-Canada.

Laisser un commentaire