Chargement...
Blogue de l'instructeur

Comment devenir pilote ? (2ème partie)

porteur

En route pour faire carrière comme pilote de ligne. Photo: Jean-Pierre Bonin

Nous avons donné récemment un aperçu de la formation pour devenir pilote privé. Nous avons vu que pour devenir un professionnel du pilotage, en faire une carrière, la première étape est d’obtenir votre licence de pilote privée.

La seconde étape est d’aller chercher votre licence de pilote professionnel. Vous volerez beaucoup en solo afin de perfectionner les manœuvres aériennes de base, car vous devrez les réussir à nouveau lors du test (eh oui, encore un). La navigation aérienne est mise de l’avant et vous aurez à effectuer de nombreux « vol-voyage », dont un de 300 milles nautiques (550 km). Vous atteindrez graduellement un total de 200 heures de vol, ce qui constitue le minimum pour l’obtention de cette licence. Dans le même temps, vous obtiendrez votre annotation de vol de nuit.

Votre licence professionnelle en poche, vous pourrez vous attaquer à l’annotation de vol sur multi-moteur. Cette formation est très courte (15 hrs de vol), car les manœuvres aériennes sont les même que pour les licences précédentes. Toutefois, l’accent est mis sur le contrôle de l’avion avec une panne moteur simulée. L’appareil est aussi beaucoup plus rapide et performant, ce qui requiert une certaine adaptation. Un test en vol vous attend encore une fois à la fin de cette étape.

simulateur737Finalement, le plat de résistance : la formation sur le vol aux instruments. La spécialisation qui fera de vous des pilotes aptes à affronter le marché du travail. Cette étape est évidemment la plus difficile et souvent la plus longue. Vous ne ferez que 40 heures de vol environ, mais il y a une grosse portion théorique et aussi beaucoup de simulateurs. Circuit d’attente, approche aux instruments de tous types, navigation aérienne IFR, remontées, urgences simulées de toute sorte, ne sont que quelque une des épreuves aux programmes.

Simulateur de vol

Un autre test en vol viendra clôturer votre formation. Au total donc, vous affronterez quatre examinateurs lors de quatre tests en vols qui couronneront chacune des grandes étapes de votre formation (ainsi que trois examens écrits de Transport Canada). Ces tests seront en outre de plus en plus ardus et exigeants. Cependant, vous éprouverez un immense sentiment de triomphe lors de la réussite de chacun d’entre eux,

Vous avez maintenant les outils en main pour travailler comme pilote dans une compagnie aérienne. Mais êtes-vous pilote de ligne pour autant ? Pas encore. Vous obtiendrez cette prestigieuse licence après avoir accumulé 1500 heures de vol au total (dont un minimum d’heures de vol dans plusieurs sous-catégories du genre « vol-voyage », « vol de nuit », vol aux instruments », etc.) et réussis deux examens écrits très poussés de Transport Canada (SARON et SAMRA).

Alors seulement, vous aurez le plaisir et la fierté de dire : « je suis pilote de ligne ».

Frédéric Veilleux est l’auteur du livre Histoire d’un pilote. Il s’agit du récit authentique de quatre années passé à travailler dans l’aviation. Écrit dans un langage simple, très bien expliqué, ce livre est à la portée de tous, que vous soyez familier avec l’aviation ou non. Disponible dans les librairies Renaud Bray ainsi que sur leur site internet au coût de 19,95 $.  

Laisser un commentaire