Chargement...
Blogue de l'instructeur

Le calcul de Masse et Centrage.

Chaque avion possède ses limites et ses caractéristiques de vol. Photo: Frédérick Durand Masse et centrage Un avion centré en avant possède les caractéristiques suivantes : stable – vitesse de décrochage plus basse – moins manoeuvrable – vitesse de croisière diminuée aussi.

Par contre, un avion centré arrière possèdera les caractéristiques inverses : instable – vitesse de décrochage plus haute – manoeuvrable – vitesse de croisière augmentée.

Heureusement, le Cessna 172 ci-contre n’a jamais décollé…Le pilote a été chanceux. Photo: Source Internet

Je laisserai le soin à vos instructeurs et amis de vous expliquer le pourquoi de chaque caractéristique en détail, nous allons diriger notre discussion vers le choix de tel ou tel centrage ou plutôt comment centrer notre avion pour éviter de mauvaises surprises. Voici un petit vidéo qui explique le masse et centrage pour les appareils de construction amateur.

Ce qui peut paraître facile ne l’est pourtant pas. Eh oui, on voudrait que notre avion avance vite et qu’il soit stable. Comme je le lisais dans un livre de mécanique de vol, un avion est un ensemble de compromis. Nous devons composer avec le poids des passagers, les bagages (poids et volume) et l’essence. Sur des avions comme les Cessna 172, le choix de l’emplacement des bagages est très limité, mais si nous regardons le Piper PA32 Cherokee six alors là nous pouvons décider de modifier le centrage avec plus de liberté (soute à bagages en avant et en arrière de la cabine). Pour ceci nous devons connaître le poids de nos passagers et des bagages. Ensuite, prenez la feuille de calcul et le graphique de masse et centrage qui se trouve dans le manuel de vol et faites des essais. Vous allez pouvoir ainsi préparer votre avion et vérifier que les limites sont respectées et que le poids maximum autorisé pour le décollage et l’atterrissage n’est pas dépassé (pour les pilotes de bimoteur, vérifier le poids sans carburant).

N’acceptez pas de partir avec un avion dont le centrage n’est pas dans ces limites. Même si on sait qu’un avion pourrait décoller à une masse supérieure à celle autorisée, sur la question du centrage les conséquences peuvent être catastrophiques. Résiliez-vous à laisser du stock sur place ou d’avoir votre belle-mère à vos côtés plutôt que votre blonde (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit).

Photo: Jean-Pierre Bonin

En ce qui me concerne, j’essaie toujours d’avoir un centrage se situant entre le centre du graphique et une limite arrière. Ceci me confère des performances en croisière très acceptable ainsi qu’une stabilité satisfaisante. Un bon indice pour confirmer votre centrage, en vol, est la position du compensateur. Un avion bien centré ne devrait pas avoir une indication de compensateur proche des limites, mais plutôt 2 à 3 unités en bas (nose down)

Je voudrai attirer votre attention sur deux sujets importants. Le premier est qu’il ne faut pas confondre masse et centrage. Notre avion peut tout à fait être sous le poids maximum autorisé et avoir un centrage en dehors de l’enveloppe. Le deuxième est que lorsque vous placez votre cargo dans l’avion veillez à ce qu’il bien attachés.

Voici un petit vidéo qui explique le calcul de Masse et Centrage pour les appareils de type « construction amateur ».

 

Laisser un commentaire