Chargement...
Blogue de l'instructeur

Le vol à voile, un sport aérien qui gagne à être connu!

L’homme commença à voler avec des aéronefs sans moteur. Photo: Jean-Pierre Bonin Quand l’homme a commencé à voler, il commença à voler sur des aéronefs sans moteur. Les planeurs étaient alors nés. Au fil du temps, ces machines volantes ont évolué. Passant d’une construction de bois et de toile à une construction en résine ou matériaux composites et de performances en vol plané de 10 pour 1 à plus de 60 pour 1 (nombre de miles parcourus par mile de hauteur). Tout ceci ne voudrait certainement rien dire sans l’habilité des pilotes. Le but du vol à voile étant de parcourir des distances dans un temps minime, le pilote doit mettre à profit ses connaissances de l’aérologie et ses capacités à piloter le planeur au maximum de ses performances. C’est là que le vol à voile devient un sport!

Voler un planeur, demande au pilote d’observer l’évolution des nuages, du vent et le sol au-dessus duquel il vole. Ces éléments vont l’aider à trouver les courants ascendants et ainsi tenir dans les airs le temps voulu.

Photo: Jean-Pierre Bonin

Une autre forme de vol à voile, moins présente au Québec (mais accessibles dans les Adirondack) est le vol de pente et le vol d’onde. Ces vols font appelant aux mêmes qualités avec des connaissances supplémentaires. Les pilotes de planeurs peuvent ainsi faire plus de 3 heures en vol et parcourir des centaines de kilomètres. Il ne et pas rare de voir des vols de 5 heures ou d’une distance parcourue dépassant les 500 kilomètres. Pour les pilotes désirant commencer à voler ou les pilotes ayant déjà une expérience aéronautique, la pratique du vol à voile est une expérience enrichissante.

Vous apprendrez de nouvelles choses très utiles lorsque, par exemple, vous piloterez un avion en terrain montagneux ou en zone turbulente.

Laisser un commentaire