Chargement...
Simulation

Comment rendre les hélicoptères plus réalistes.

heli

Il y a deux « hélicos » de base qui figurent au programme de FS X. 

Le Bell 206 dans flight simulatorJ’ai eu au cours des dernières années de nombreuses questions concernant le pilotage des hélicoptères sur Flight Simulator X. Il y a deux « hélicos » de base qui figurent au programme de FSX. D’autres modèles viennent s’ajouter en option payante ou gratuite.



Tous ces merveilleux modèles ne sont malheureusement  pas très conformes à la réalité, mais offre cependant une excellente occasion de se familiariser avec la base du vol en hélicoptère. Je ne parlerai pas ici des hélicos que la plupart d’entre nous n’auront jamais l’occasion d’essayer dans la vraie vie comme le Cormoran ou encore toutes les versions spécifiques au domaine militaire. Contentons-nous du Robinson R22 et du Bell 206.

Le Robinson R22 dans Flight SimulatorLe petit Robinson R22 est très délicat à piloter sur le simulateur tout comme dans la réalité. C’est cependant le plus fidèle au point de vue démarrage. Le seul « hic » c’est que FSX ne simule pas le couple rotor du R22, ni des autres d’ailleurs.  Je prends quelques lignes pour expliquer ce fameux concept du « couple rotor ». Chaque hélicoptère possède des palonniers, ceux-ci font varier le pas des pales d’hélice du rotor de queue qui à son tour compense pour la force générée par le rotor principal. On appelle cela l’effet gyroscopique.

Le couple augmente lorsque le pilote tire sur le collectif pour faire décoller l’appareil. Ainsi à basse vitesse, à cause de la rotation importante du rotor, les palonniers et le rotor de queue seront très sollicités. Ce phénomène important est un aspect du pilotage hélico qui lui est propre. Plus on tire sur le collectif, plus nous devrons compenser aux palonniers pour le couple généré par l’effet gyroscopique.

Le Bell 206 dans flight simulatorPour ce premier volet, mentionnons les détails les plus importants. Voici une photo du tableau de FSX concernant les ajustements propres au vol en hélico. Très important aussi sont de vous assurés de mettre les sensibilités de tous les axes au maximum ainsi que de réduire les zones nulles à 0.

J’insiste aussi sur le fait que l’hélico ne possède pas de ressort de retour pour son cyclique. Votre Joystick en possède sûrement un, il faut donc enlever le ressort ou annuler son rôle en compressant celui-ci a l’aide d’une attache de plastique de style « TYRAP ».

Pour piloter un hélico de façon réaliste, il vous faut des palonniers auxquels on réduira la friction au maximum si celui-ci possède un dispositif d’ajustement. Voici les ajustements idéals pour le vol en hélicoptère :

Piloter en hélicoptère, virtuellement ou pour vrai, c’est d’abord comprendre son fonctionnement. Chaque modèle possède une gymnastique de démarrage qui lui est propre et des paramètres de vol bien à lui.

Pour cette chronique, on ne s’attardera pas sur le démarrage, mais nous allons d’abord et avant tout comprendre et analyser  la façon de faire voler convenablement ces étranges « bibittes ». Je n’ai pas l’intention de vous donner un cours sur ce sujet. Vous allez à l’aide du manuel de Transport Canada http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/publications/tp9982-menu-976.htm  , vous pourrez ainsi vous familiariser avec les rudiments de vol de la plupart des hélicos populaires. Les informations contenues dans ce lien que je vous suggère sont excellentes et pertinentes.

Comme je l’ai mentionné précédemment, Flight Simulator X a le gros défaut de ne pas modéliser le « couple rotor », concentrez-vous par conséquent sur le reste pour l’instant. Il est primordial de commencer avec le Bell 206 par défaut de FSX, car celui-ci est plus facile pour débuter. Puisque le démarrage de cet hélico n’est absolument pas conforme à la réalité, ne perdez pas votre temps à essayer un démarrage à froid (Cold and Dark) et contentez-vous plutôt de démarrer avec les touches Control + E.

Si vous avez  de la difficulté à maitriser la bête, réduisez à 75 % le premier curseur (GENERAL) du tableau (REALISME). Les informations contenues dans le lien que je vous suggère sont excellentes et pertinentes. Dans les prochains volets de  notre aventure on modifiera les enveloppes de vol pour se rapprocher pas à pas de l’ultime hélicoptère en termes de réalisme, couple rotor inclus et quelques autres surprises. Si vous désirez voler en hélico convenablement, faites l’effort d’apprendre son fonctionnement, le reste ne sera que l’application de vos lectures. Si vous ne maitriser pas parfaitement le BELL 206 de FSX , inutile d’aller plus loin.

 

Laisser un commentaire