Chargement...
Simulation

Un « Connie » gratuit pour FSX.

Un Connie virtuel

Voici un avion de ligne « vintage » qui ne laisse personne indifférent.

Lockeed Constellation sous FSXLe 17 septembre 1945, un Lockeed Constellation est venu nous visiter en attérrissant à l’aéroport de Dorval, aujourd’ui Montréal-Trudeau, pour une visite promotionnelle http://www.cielquebecois.com/aeronefs/gros-porteurs/1245-il-y-a-65-ans-un-geant-survolait-montreal  L’avion avait suscité à l’époque beaucoup d’enthousiasme et les journalistes l’avaient surnommé l’avion géant Constellation.

Aujourd’hui, nous le connaissons surtout sous le diminutif Lockeed Connie. Le Lockheed L-749 Constellation est un quadrimoteur qui a été exploité entre 1946 et 1968 par différentes lignes aériennes dont Air Canada qui s’appelait à l’époque Trans-Canada Airlines. Le développement du Constellation débuta en 1939 sous l’impulsion du richissime Howard Hughes, actionnaire de TWA, qui demanda à la compagnie Lockheed de construire un avion de transport commercial permettant de servir les lignes transcontinentales. Quelque exemplaire existe encore de nos jours dont ceux-ci http://www.ruudleeuw.com/surviving_connies.htm  mais le meilleur moyen d’essayer cet avion est de le piloter virtuellement! avant de commencer, il faut savoir que cet avion était capable de transporter 40 passagers à une altitude maximum de 24,000 pieds. Il a été aussi l’« Air Force One » du président américain Dwight D. Eisenhower. Plusieurs le considèrent comme un des plus beaux avion de ligne jamais construit par l’homme.

Essai du logiciel:

Nous avons fait l’essai du Lockheed L-749 Constellation conçu par Manfred Jahn et son équipe de L-749. Cet avion est disponible gratuitement sur internet et est destiné à FS2004 et FSX. Il peut être téléchargé directement par internet et est doté d’un logiciel d’installation automatique. Voici le lien : http://www.flightsim.com/vbfs/fslib.php?searchid=383877 (Vous devez au préalable vous enregistrer à ce site.) Vous pouvez aussi le télécharger ici: http://www.fsx-online.com/telechargements/avions.

LCockpit du Constellation sous FSXors de la prise en main, l’avion est vraiment intimidant du point de vue de sa complexité. Le panneau d’ingénierie à lui seul suffit pour vous faire réfléchir à «Comment vais-je faire pour faire démarrer ce truc? » et puis vous vous rendez compte immédiatement que vous avez besoin de lire le manuel d’utilisation. Ce manuel contient plus de 30 pages. Il vous donnera des informations sur l’opération des moteurs et la gestion du carburant, les vues disponibles et ainsi de suite. Des sections supplémentaires décrivent comment exploiter l’avion (décollage, montée, croisière, descente et approche) et des notes sur la consommation de carburant. Finalement, il vous présente une check-list détaillée.

Ce logiciel d’extension a été conçu initialement pour Flight Simulator 2004 Century of flight (FS2004), néanmoins, Il fonctionne très bien avec FSX. Graphiquement l’avion est très réussi et digne d’un logiciel payant comme par exemple le Connie développé par Justflight. Le cockpit virtuel est très détaillé et partiellement fonctionnel. On y présente aussi le panneau de l’ingénieur de vol. À l’extérieur, toutes les surfaces de contrôle sont en mouvement.

Constellation en vol.La procédure de démarrage de chaque moteur est assez complexe, mais bien documentée. Bien
sûr, vous pouvez toujours faire CTRL + E pour faire démarrer la bête. Dans le cadre de la gestion du moteur, vous devrez modifier le « pitch » des hélices et l’accélérateur pour éviter d’endommager les moteurs. Aussi il faudra ajuster les volets de capot pour maintenir la température du moteur dans les limites. Le plaisir de voler ce genre d’avion est justement que tout est fait manuellement. Attention,  les moteurs peuvent cesser de fonctionner si vous n’opérez pas l’avion de la bonne façon. Cela nous rappelle beaucoup la prise en main du Hugues Racer H1 présenté par Aérosoft. Il y a quatre moteurs et six réservoirs de carburant: cela signifie que vous aurez également besoin de surveiller la consommation de carburant, l’ouverture et la fermeture des réservoirs de carburant.

Le panneau ingénieur de vol est présent et partiellement opérationnel. Heureusement , les procédures de gestion du moteur et de carburant ont été en quelque sorte simplifiées pour faire face à la charge de travail et les limites de FSX. Le mécanicien navigant contrôlait les moteurs
(mélange, RPM, volets de capot, démarreurs, compresseurs), les hélices et gère les réservoirs de carburant (sélecteur de réservoir, les pompes et les vannes d’alimentation croisée aux moteurs).

En vol le Connie est assez maniable et assez docile. La vitesse de décrochage est d’environ de 80 nœuds en fonction du poids. Le décollage est tout aussi facile et il est le seul moment où vous pouvez opérer les moteurs à plein régime. N’oubliez pas de réduire le plus rapidement possible la vitesse de rotation et de réduire les gaz. Vous avez d’ailleurs environ deux minutes pour le faire sans risquer d’endommager le moteur.

Au http://calclassic.proboards.com/index.cgi  vous pouvez accéder au forum de pose des questions et de requêtes. Les différents membres de l’équipe de L-749, y compris Manfred Jahn lui-même pourront vous aider.

Conclusion:

Lockeed Constellation FSXVoici donc un avion mythique qui ne coûte pas un sou, mais qui est digne des logiciels payants. Un avion qui ne se laisse pas dresser facilement et qui demande un minimum de connaissance en aviation. Il sera même un défi pour certains pilotes virtuels, mais la récompense sera grande aux commandes du Connie. Vous ne regretterez pas d’avoir pris le temps d’apprendre à le piloter. Heureusement les longues soirées d’hiver approche!

Laisser un commentaire