Chargement...
Simulation

Un ordinateur performant pour la simulation de vol.

Acheter un logiciel de simulation est relativement facile. Que votre choix soit XPlane, ou Microsoft Flight simulator, ceux-ci sont disponibles assez facilement et à faible coût. Néanmoins, leurs utilisations nécessitent des ordinateurs puissants dotés d’une technologie récente et adaptée. Voici donc mes suggestions pour obtenir une expérience de simulation hors du commun. Photo: Jean Sylvestre

Sachez tout d’abord que je vous recommande d’obtenir des licences d’utilisations pour tous vos logiciels d’exploitations sinon tôt ou tard il vous sera impossible de faire des mises à jour importantes. Je vous conseille d’avoir un ordinateur dédié à la simulation et rien d’autre. Aussi, vous aurez besoin d’une connexion internet qui sera préférablement exclusive. L’internet est maintenant un incontournable surtout en simulation où souvent les licences d’exploitation sont activées électroniquement. Faites assembler votre ordinateur par un spécialiste qui connaît bien les logiciels de jeux, mais surtout le flight Simulator de Microsoft. Les grands magasins n’offrent pas ce genre d’approche. Ils sont des généralistes. Un logiciel de simulation nécessite des composantes particulières pour être optimisé totalement. Bref, attention, la plupart des ordinateurs présentés pour les grands magasins et qui s’affichent comme des ordinateurs pour « gammers » ne sont pas adaptés à la simulation de vol. Paradoxalement, un ordinateur assemblé par un spécialiste ne sera pas plus dispendieux et vous offrira des performances à couper le souffle.

L’élément le plus sollicité, le processeur. Les produits Intel sont les plus performants à ce jour. FSX est un grand gourmand et utilise les ressources du processeur (cpu) à son maximum. Plus votre processeur sera rapide et meilleurs seront vos résultats. Étonnamment, un double cœur (Dualcore) rapide sera plus efficace qu’un quadricœur (Quadcore) moins rapide. Néanmoins, à vitesse égale un quadricœur vous offrira plus de fluidité. Bref, vous pourrez choisir un ou l’autre. Toujours concernant le processeur, vous devriez « overclocker » celui-ci, c’est-à-dire, augmenter la limite de vitesse de votre processeur. Si vous envisagez cette étape, il faudra aussi choisir les bonnes composantes pour vous assurer d’une compatibilité parfaite lors de l’assemblage de votre ordinateur.

La carte mère (motherboard) doit être de très bonne qualité sans être la plus dispendieuse. J’ai un faible pour les produits ASUS qui offrent un bon support technique et un grand choix de modèles. Attention il est impératif de mettre à jour le BIOS dès le début.

Concernant le boitier je préfère de loin la tour plein format. Elle permet de pouvoir manipuler ses éléments internes plus facilement et aussi de pouvoir ajouter des ventilos à volonté. Un incontournable si vous voulez surcadenser votre processeur.

La (RAM) mémoire vive, de 3gig minimum pour Windows XP et de 4gig pour Windows Vista, doit être choisie en fonction de la rapidité du processeur et de la carte vidéo ainsi que de la compatibilité de la carte mère. Optez pour des marques connues.

Concernant la carte vidéo, je vous suggère tous les modèles Nvidia conçus après la série 8800 incluse, affichant un minimum de 500 megs. Les gains en performance avec des systèmes à deux cartes vidéo, SLI pour Nvidia et Crossfire pour ATI, sont minimes et parfois même nuls. Investissez plus tôt dans une boite d’alimentation (powersupply) de très haute qualité et de 85 watts minimum. Les pilotes (drivers) les plus récents ne sont pas tous performants pour Flight Simulator X. Un expert vous sauvera temps et frustration. Opter pour une carte ayant une vitesse d’affichage ultra rapide est plus important que sa capacité de stockage.

Concernant les disques durs : Il est à noter que sous Vista, FSX n’aime pas loger ailleurs que sur le disque C. Il faudra donc prévoir une bonne capacité de stockage. Optez pour un modèle de 7200 rpm minimum. La configuration la plus performante pour l’instant est de deux Velocity Raptor de 10,000 rpm en raid O. procurez vous aussi un disque externe sur lequel vous ferez vos sauvegardes.

Windows XP et Vista fonctionnent bien avec FSX mais Vista 64 vous offre quelques options visuelles supplémentaires qui sont bien, mais non indispensables. Vista 64 sera bientôt remplacé par Windows 7 qui fait l’unanimité en terme de stabilité, facilitée d’opération.Notez bien que si votre système d’opération est en français, vous devez avoir un FSX Français et vis versa.

Dans un prochain article, je vous dévoile les secrets des pros pour installer et peaufiner Flight Simulator X et je reviendrai sur le choix des éléments et la façon d’en tirer le maximum de performance.

2 comments
  1. LAGRAVE

    Bonjour, j’envisage de me remettre à la simulation de vol depuis que je suis en retraite.
    J’ai déjà une expérience avec FSX et je voudrais acquérir Xplane11.
    Je souhaite partir sur du matériel nouveau (PC + moniteur(s) avec un budget de l’ordre de 2600 euros.
    Merci pour tes conseils

    1. admin

      Bonjour, le plus simple serait d’aller voir sur le site d’X-Plane pour être sûr d’avoir les spécifications minimales. Merci

Laisser un commentaire