Chargement...
Observation (Spotting)

Le musée Reynold, un endroit à découvrir dans la région d’Edmonton en Alberta.

Le musée est situé à proximité de de l’aéroport international d’Edmonton. Photo: Raphael Langumier

Lors d’une envolée au départ d’Edmonton, je remarque une petite piste à environ 30Nm au sud-est de l’aéroport international d’Edmonton. En regardant avec un peu plus d’attention, je remarque des avions disposés d’une certaine manière. Dean, notre mécanicien à bord ce jour là, me dit qu’il s’agit de l’aéroport de Wetaskiwin où se situe un petit musée d’aviation. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre de faire un petit détour lors de notre prochaine visite dans la région.

Lundi matin 9 h 30, nous partons avec Alain, mon copilote, vers cet aéroport que nous atteignons rapidement. Dans les terrains entourant le musée, on peut apercevoir de vieux tracteurs des années 20, complètement rongés par la rouille. Avec ceux-ci se trouvent des avions datant des années 50. Lorsqu’on arrive au musée, quelle surprise. Ce musée ne se concentre pas uniquement sur l’aviation, mais aussi sur les véhicules en général comme des tracteurs, voitures, motos et vélos.

La première partie du musée se concentre sur les voitures et véhicules fermiers. On peut ainsi y découvrir des tracteurs avec moteur à vapeur, une des premières Harley-Davidson, des voitures de Fabrication Canadienne tout ceci dans le décor de la belle époque.

Dans l’autre partie se trouve le principal attrait qui nous a poussé à venir jusqu’ici, les machines volantes! Dans le hall prennent place 22 avions classiques comme le DC3 et le DH Tiger Moth, mais aussi des appareils un peu moins connus comme l’Aeronca Collegian. Il y a aussi le Silver Dart (reconstruit à l’occasion du 75e anniversaire de la première envolée canadienne). À travers le musée, des panneaux présentant les personnalités qui ont été honorées au Panthéon de l’Aviation du Canada. Plus de 200 portraits sont ainsi exposés au milieu des avions et hélicoptères.

La visite continue à l’extérieure où sont stationnés d’autres appareils comme un CT33 et un CF100. Dans une cour en arrière on peut apercevoir un CF104 et un S55 en attente d’un traitement pour prendre place parmi les autres modèles exposés.

Que vous soyez passionnés par l’aviation uniquement, par les moyens de transport en général où bien encore par l’évolution de la technologie, ce musée vous donnera satisfaction. La beauté et la qualité de la restauration des différents véhicules exposés associés à la présentation dans le cadre historique méritent notre visite. Pour des informations sur ce musée : http://machinemuseum.net/

Laisser un commentaire