Le HondaJet fait son premier vol certifié FAA.

par Ciel Québécois

27 décembre 2010

Honda Aircraft Company a complété avec succès le premier vol de son jet d’affaires léger. Photo: Honda Aircraft Company Honda Aircraft Company a annoncé le 20 décembre dernier qu’elle avait complété avec succès le premier vol de son jet d’affaires léger HondaJet certifié par la Federal Aviation Administration (FAA) aux États-Unis. L’événement est une étape importante dans le programme aérospatial de Honda qui mènera à la première livraison de l’aéronef en 2012.

Le HondaJet qui a décollé le 20 décembre est le premier exemplaire certifié par la FAA. Il a décollé des installations d’Honda Aircraft Company à l’aéroport Piedmont Triad international de Greensboro en Caroline du Nord. L’avion est resté en vol pendant 51 minutes, temps pendant lequel les caractéristiques de vol de l’avion et les performances ont été analysées et vérifiées. Diverses données et télémétries ont été recueillies pendant le vol et ont été transmises en temps réel aux installations de Honda au sol.

«C’est une étape très importante pour le programme HondaJet », a déclaré Michimasa Fujino, président et chef de la direction de la compagnie. « Cet avion a été assemblé et testé sous de strictes procédures de certification de la FAA, et nous sommes très heureux d’avoir réussi ce premier vol. « 

Pour soutenir le programme de certification de l’entreprise, Honda a terminé son deuxième Honda Jet certifié FAA. Celui-ci a aussi subi de nombreux tests de structure exigée pour le commencement des essais en vol de certification. Un total de cinq avions de ce type sont en construction pour soutenir le programme de certification du HondaJet.

À propos du HondaJet

Honda a accumulé des commandes pour plus de 100 exemplaires de son jet léger. Les premières livraisons sont prévues pour le troisième trimestre de 2012. Le HondaJet cumule actuellement plus de 500 heures d’essais en vol et a atteint jusqu’à maintenant une vitesse de pointe de 420 noeuds (483 km / h) et une altitude maximale de 43000 pieds lors des essais en vol.

 

© Ciel Québécois.
Tous droits réservés.