Les rêves de demain sont proches d’une première envolée!

par Ciel Québécois

13 novembre 2009

La nouvelle de jeudi dernier a rapproché le nouveau Boeing Dreamliner 787 d’un premier vol avant la fin de l’année. En effet, Boeing a annoncé que tous les problèmes de structures du 787 étaient résolus.  Photo: Boeing

En effet, les vingt et un supports de l’aile gauche ont été renforcés et le Dreamliner ZA001 est maintenant prêt pour son vol inaugural. Pour corriger la lacune de l’aile, les ingénieurs ont du retourner sur les planches à dessins. Ceux-ci n’ont modifié rien de moins que les esquisses des fixations aux ailes. La fenêtre pour le premier vol se situe entre les 17 et 24 décembre prochain.

Par ailleurs, Boeing a décidé de scinder en deux les équipes qui travaillaient sur la préparation des vols inauguraux du Boeing 787 et du Boeing 747-8F. Par conséquent, l’on a attribué à chaque équipe d’essais, les ressources humaines, matérielles et financières. Ceux-ci semblent-ils s’avèrent malgré tout insuffisantEe afin de respecter rigoureusement les échéanciers des premiers vols, qui auraient été sérieusement compromis par un manque d’effectif à l’équipe d’essai des deux avions. Ces changements s’ils s’avèrent efficients, mettront fin à l’éparpillement des énergies, qui ont coûté une fortune à Boeing et retardé indûment la commercialisation des deux nouveaux appareils au cours de l’année 2009. On se rappelle que le nouvel Airbus 330-200 Freighter Cargo a fait son premier vol quant à lui le 5 novembre dernier!

D’autre part, le Boeing 747-8F de son côté était complété à 90 % en octobre. Une hésitation de Boeing néanmoins pour le choix de la date du vol inaugural réside dans le fait que certaines nouvelles pièces ont dû subir des tests additionnels de résistance sur les ordinateurs de Dassault Aviation en France. Les résultats concernant ces tests d’endurance détermineront le futur du programme. Boeing devrait prendre sa décision au début décembre concernant le vol inaugural du nouveau 747-8F. Néanmoins, selon les probabilités actuellement, il est peu possible que les vols inauguraux du Dreamliner et du Boeing 747-8F se tiennent le même jour, mais avouons que ce serait tout un coup d’éclat!

© Ciel Québécois.
Tous droits réservés.