Chargement...
Accessoires

Un nouveau procédé écologique pour le décapage des aéronefs.

Une jeune et dynamique entreprise montérégienne propriété de Monsieur Stéphan Lavoie offre depuis peu un nouveau service mobile de nettoyage, décapage et restauration d’aéronefs au jet de bicarbonate de soude (Soda). Photo: Aeroger-peintre

Communément appelé « petite vache » est utilisé dans la plupart des foyers canadiens, le soda est la dernière technologie la plus verte en ce qui concerne la restauration de surface sensible telle que, l’aluminium, les fibres de verre, les fibres de carbones, les alliages, les composites utilisés dans les pièces et fuselage d’avion et hélicoptère.

Jusqu’à présent, le moyen le plus utilisé était le décapage au produit chimique puissant et nocif pour l’environnement. Maintenant une autre option est disponible, le jet de soda. Il s’agit d’un procédé qui consiste à propulser du bicarbonate de soude avec de l’air comprimé. Des millions de particules de soda frappent la surface à décaper, éclatent au contact et libèrent une énergie qui décontamine le substrat. C’est une technique non abrasive avec une dureté de 2.5 sur la nouvelle échelle Mohs et qui est déjà approuvée depuis longtemps dans le domaine aéronautique selon le « A & P Technician Airframe Text Book » de Jeppesen. De plus, le  bicarbonate de soude est sans danger pour l’environnement et il est soluble à l’eau. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site internet de l’entreprise www.eco-jet.ca

Laisser un commentaire