Chargement...
Anecdotes de pilotes

Le baptême de l’air.

Un Boeing Stearman virtuel

Voici une blague pour rire un peu. Photo de simulation: S. Schneider

Nous recevons régulièrement des idées de texte et des anectodes. Voici donc une blague de source anonyme en rapport avec l’aviation qui nous a fait bien rire… Celle-ci s’intitule :

Le Baptême de l’air!

Un type décide de faire son baptême de l’air. Il se rend dans un aéroclub et engage la conversation avec le pilote :

« Voilà… J’aimerais faire mon baptême de l’air, mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes. »

– « Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir pour votre argent monsieur… »

Le type et le pilote montent donc dans un petit avion. L’avion prend de la vitesse… il roule de plus en plus vite, mais ne décolle pas! Il fonce droit sur un arbre! Au dernier moment, le pilote tire sur le manche et l’avion décolle en frôlant les branches de l’arbre…

Le pilote entend son client assis derrière lui dire : – « Ça, je m’y attendais! »

L’avion a maintenant pris de l’altitude. Comme le type ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de la feuille morte. Il coupe le moteur de l’avion et ce dernier chute vers le sol. L’avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche! L’avion fait un rase-mottes et reprend de l’altitude.

Le pilote entend son client dire : – « Ça, je m’y attendais aussi »

Énervé, le pilote bascule l’avion sur le dos. Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings. Lorsqu’il termine ses acrobaties, le pilote entend le type dire : – « Ça, par exemple, je ne m’y attendais pas! »

Comme le client a enfin eu les sensations fortes demandées, le pilote pose le petit avion en douceur.

Après avoir atterri, il dit à son client : – « J’ai cru que je n’arriverais jamais à vous faire peur! Vous n’arrêtiez pas de dire ‘ça, je m’y attendais! »

– « Écoutez bien! » dit le type. « Quand j’ai dit ça, je m’y attendais! au moment du décollage, c’est parce que j’ai pissé dans mon pantalon tellement j’ai eu peur! »

– « Ensuite, quand l’avion a chuté vers le sol, j’ai dit ‘ça, je m’y attendais!, parce que j’ai chié dans mon pantalon tellement j’ai eu peur… »

– « Par contre, quand vous avez volé sur le dos et fait les loopings à l’envers, tout est remonté dans le col de ma chemise, et ça, je ne m’y attendais pas…!!! »

Laisser un commentaire