Chargement...
Opinions

Le régulateur de vol, un rôle très important.

porteur

Répartiteur ou « Flight dispatcher », le régulateur de vol prépare et fait et le suivi des vols. Photo: Jean-Pierre Bonin


Le programme Régulation de vol est habituellement d’une durée de 900 heures. Appelé aussi répartiteur ou « Flight dispatcher », le régulateur de vol travaille pour des compagnies aériennes dans la préparation et le suivi des vols.

Photo: Jean-Pierre bonin

Plus précisément, le régulateur de vol travail en collaboration avec le commandant de bord, la sécurité et le contrôle opérationnel des vols, analyse et évalue-les informations météorologiques potentiellement dangereuses et sélectionne la route la plus appropriée, calcule la quantité de carburant nécessaire pour exécuter le vol de façon sécuritaire, selon le type d’avion, la durée du vol, les limitations de maintenance, les conditions météorologiques et les minimums de carburant requis par la réglementation aérienne canadienne.

De plus, le régulateur de vol est très important pour les pilotes et les équipages puisqu’il prépare le plan de vol contenant les informations suivantes : le poids disponible pour le décollage et l’atterrissage , les rapports météorologiques, les conditions de piste, les notams et plusieurs autres informations nécessaires à l’exécution d’un vol sécuritaire, surveille les conditions météorologiques, les rapports de position des avions et les cartes de navigation aéronautique pour évaluer les progrès du vol, avise le commandant de bord de tout changement significatif des conditions météorologiques, du plan de vol alternatif pour un changement de route et, si requis, pour un atterrissage d’urgence.

PRÉALABLES HABITUELS POUR DEVENIR RÉGULATEUR DE VOL:

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu.
OU
la personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 4e secondaire en langue d’enseignement, en langue secondaire et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre, ou des apprentissages reconnus équivalents.
OU
la personne est âgée d’au moins 18 ans au moment de l’entrée en formation et possède les préalables fonctionnels. La personne a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre et poursuivra sa formation générale en concomitance avec sa formation professionnelle afin d’obtenir les unités de 4e secondaire qui lui manque en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre.

Avec ce cours vous apprendrez à Utiliser du matériel météorologique, Faire des relevés météorologiques, Interpréter des cartes météorologiques et aériennes, Planifier une envolée: chargement de l’avion, routes à suivre, aéroports à utiliser si nécessaire, opérer les instruments et appareils spécifiques au domaine de la radiocommunication et de la navigation aérienne, transmettre des informations sur les conditions météorologiques, transmettre d’autres informations pertinentes à l’équipage.

Qui offre ce programme au Québec?

Centre de formation en transport de Charlesbourg
700, rue de l’Argon, Québec, G2N 2G5
(dans le parc industriel de Charlesbourg)

http://www.cftc.qc.ca/cftc.asp?no=47678

Laisser un commentaire