Chargement...
Blogue de l'instructeur

Incursion de piste.

incursion de piste

Le risque de collision entre deux avions sur une piste  est toujours possible. Photo: Transport Canada

Voici plusieurs années lorsque je volais sur un Piper Navaro, je faisais régulièrement des vols à destination de Toronto Buttonville. Notre aéroport de dégagement était Toronto Lester B. Pearson. C’est à ce moment-là que j’ai compris toute l’importance de la préparation de vol et surtout de prendre son temps lorsqu’une situation diverge de la routine.



Évidemment, lorsqu’on se rend à notre aéroport de dégagement c’est généralement que la météo n’est vraiment pas favorable à l’aéroport de destination. Et c’est le cas en cette nuit d’hiver. Je fais l’approche LOC/DME sur la piste 15 mais n’en vois jamais l’asphalte. GO AROUND – MAX POWER!!!  On remonte à 3000 pieds, mon copilote contacte le terminal de Toronto et nous voici en direction de Toronto Pearson ou nous atterrissons quelques minutes plus tard. Une fois la piste dégagée, nous devons, circuler vers le FBO de Skyservice. C’est là que les choses se compliquent. Être assis dans un bi moteur à piston n’est pas comparable à un Boeing 747, il faut donc s’orienter avec les moyens du bord, c’est-à-dire, la carte d’aéroport, le Contrôleur et surtout la réflexion. Les risques d’incursions de pistes sont présents à tout moment et précisément dans ces conditions ou il la visibilité est basse, nous sommes assis proche du sol (les signaux sont placers pour des avions plus gros) et le trafic est assez commence à bouger.

Nous circulons donc à faible vitesse, cela nous laisse le temps de voir les signaux et marques au sol, de confirmer notre position et donc éviter à un moment donné de se retrouver à traverser une piste au même moment ou un avion décolle. Après avoir circulé pendant plusieurs minutes nous voici arrivés au FBO. Les moteurs arrêtés, nous descendons et allons à l’intérieur pour finir notre travail (aviser la compagnie et le client, vérifier la météo, etc.)

Une fois tranquillement installé dans un lazyBoy à relaxer, je repense comme souvent à mon vol. C’est là que je prends conscience de l’importance des risques d’incursion de piste. Plusieurs outils sont mis à notre disposition pour éviter ce risque. Le contrôleur, tout d’abord, va nous guider pas à pas si nous ne sommes pas familiers avec l’aéroport. La connaissance de l’aéroport et dans le cas où c’est la première fois, circuler lentement, confirmer les voies de circulations avec la carte d’aéroport et observer les signaux au sol. Si, comme dans plusieurs grands aéroports, certaines pistes sont utilisées comme voie de circulation le risque de confondre une piste avec une autre peut amener à une catastrophe.

Lorsque vous êtes amené à visiter un aéroport avec une grande densité de trafic et des conditions météorologiques médiocres, circulez lentement, observez et demandez. Pour plus d’information sur ce sujet http://www.aopa.org/asf/accident_data/incursions.html

 

Laisser un commentaire