Chargement...
Simulation

Le meilleur simulateur de vol sur iPad2.

Cessna 172 Aerofly-FS

Plus besoin d’avoir un gros ordinateur pour faire de la simulation. Photo et texte: S. Schneider

Nous avons testé plusieurs simulateurs de vol jusqu’à maintenant sur iPhone 4S et iPad 2. On constate qu’il en existe vraiment trois qui ressortent nettement du lot; Infinite Flight, xPlane, Aerofly 2 et finalement Aerofly-FS.

Pour le pilotage et la qualité des images c’est nettement ce dernier qui remporte la palme du meilleur simulateur de vol pour tablette. Aerofly FS et Aerofly 2 sont disponibles en téléchargement sur l’Apple Store pour 3,99$ et 5,49$ respectivement (iPad 2). L’Apple store est une aubaine car la version PC du simulateur est en vente actuellement sur le WEB pour environ 60$ au http://www.aerofly.com/aerofly_fs_1/

Une préférence pour Aerofly FS…à cause des paysages de Suisse. Aerofly 2, pour sa part, c’est la région de San-Francisco!

Vous y retrouverez des tableaux de bord fonctionnels et  une qualité visuelle impressionnante. Le relief de la Suisse est toujours aussi beau. Celui-ci est rendu à l’aide de textures photoréalistes digne de la version PC. En faite, le plus suprenant avec ce simulateur est que la version pour tablette est presqu’identique à la version pour PC. On se demande comment ils ont fait pour transporter autant de donnés dans une tablette et rendre cela fonctionnel! Et bien, c’est chose faite avec ce simulateur de vol miniature.

L’éditeur Allemand Irakus connu pour ses logiciels d’avions téléguidés lançait au printemps 2011 un simulateur de vol Aerofly-FS et plus récemment la version deux avec Aerofly 2. Selon l’éditeur ce logiciel est le résultat de plusieurs années de recherche et développement. Une attention particulière a été portée sur la rapidité de la prise en main, ainsi que sur le réalisme de la physique de vol, afin que les aéronefs inclus avec le logiciel se comportent comme les vrais avions. Dès le premier lancement, vous serez effectivement surpris par la simplicité d’utilisation de ce simulateur.

Simulation de vol sur ordinateur

Spécifications requises pour les PC:

  • Processeur Intel Core 2 duo ou AMD Athlon 64 X2,
  • Apple Mac équipé Intel, Windows XP / Windows Vista / Windows 7
  • Mac OS X 10.6.8 ou une version, Mémoire 2 GB plus récente,
  • Au moins 24 GB d’espace disque disponible,
  • 2 GB de RAM, Carte graphique 3D 512 MB (au moins aussi rapide, Carte graphique : ATI Radeon HD ou Nvidia 9600GT ou ATI Radeon 4750) 4850/ NVIDIA GeForce 9600 ou plus puissante avec au moins 512 MB.
  • Il est préférable de mettre à jour les pilotes de la carte graphique de votre ordinateur avant de procéder à l’installation de AeroflyFS.
  • Compatible avec Track-IR.

En boîte, le logiciel est accompagné d’un livret de 20 pages très complet imprimé en allemand et en anglais. Vous pouvez aussi  télécharger un PDF de celui-ci en français sur le site de l’éditeur http://www.aeroflyfs.com/index.php/en/

Installation et prise en main:

Cockpit virtuel Aerofly-FSLors du lancement, vous constaterez qu’ Aerofly-fs est rapide à se mettre en place et les images sont très belles et fluides. Pour ceux qui ont de la difficulté avec la fluidité, il est possible d’ajuster les paramètres graphiques du logiciel à « médium » ou « low ». Évidemment, vous en aurez pour votre argent si vous poussez le logiciel à sa limite.

Notons qu’Aerofly couvre uniquement le territoire suisse. Seulement  quelques aéroports ont été réalisés en 3D. C’est le cas de Birrfeld, Shaenis, Molis, Meiringen, Reichenbach, Zweisimmen, Saanen, St-Stephan, Rarogne, Ulrichen et Samedan qui sont les seuls aéroports rendu en détail. Quelques autres aérodromes sont présents, mais sans rendu 3D, c’est le cas de Genève, Sion, Zurich, Berne, Lugano, Lausanne, Ecuvillens, Payerne, Les Eplatures, Grenchen, Interlaken (fermé), Kaegiswil, Alpnach, Buochs, Emmen, Tourtemagne, Dubendorf, Altenrhein, Ambri, Lodrino, et Locarno.

Une seule saison est rendue dans ce simulateur, soit le printemps et une seule heure. Au niveau de la météo, plusieurs options sont disponibles. Vous pourrez donc orienter les vents à votre goût pour pratiquer des atterrissages vent de travers par exemple. Cirrus et cumulus sont les nuages disponibles. Il est aussi possible de simuler les thermiques, la turbulence, les rafales, etc.

Aerofly-FSEn ce qui concerne les avions disponibles. Vous aurez le choix de 8 appareils dont le Cessna 172SP, le Robin DR400, l’Extra 330LX, le Pitts S-2B, le Sopwith F.1 Camel, le FA-18, le planeur Discus bM, et finalement le planeur Marganski Swift S1. Le Cessna et le Pitts sont vraiment très bien présenté et plusieurs vues intérieurs et extérieurs sont possibles. Les planches de bord sont non-cliquables avec la souris sur l’ensemble des avions. Cependant, l’effet des ombres dynamiques et la lumière contribuent à augmenter le réalisme.

 

Idéal pour la mise à jour et l’entrainement.

Aerofly-FSNous avons ajusté le réalisme sur « expert » dès le départ, mais nous aurions pu placer celui-ci sur « débutant ». Le modèle de vol du Cessna est idéal pour pratiquer vos procédures et exercices de pilotage.  D’ailleurs, c’est l’avantage de ce logiciel. Il est simple et réalisme. Idéal pour revoir vos exercices et techniques de pilotage. Vous constaterez comme nous la justesse des vrilles, le comportement de l’avion sans failles lors des décrochages, la possibilité de vraiment pratiquer les atterrissages vents de travers. Bref, ce logiciel plaira vraiment aux élèves pilotes en quêtes d’un modèle de vol réaliste.  Nous vous confirmons d’ailleurs que le modèle de vol d’Aerofly-FS est supérieur à Flight Simulator X (ce n’était pas difficile) mais aussi à x-plane (ce n’est pas peu dire!).  Plus que jamais, vous pourrez pratiquer vos circuits virtuels et développer des bons réflexes.  Bref, avec ce logiciel on a vraiment l’impression de prendre l’air. L’effet de flottement est vraiment bien réussi.

Pour le reste, oublier le vol aux instruments, les communications, les  hélicoptères, etc.  On est loin de l’offre de Flight Simulator sur ce point, mais Irakus a au moins le mérite de se positionner dans un créneau précis. Cela a l’avantage de nous donner quelques choses de très intéressantes et soignées. Bonne nouvelle, depuis quelques semaines, des Addons sont disponibles pour ce logiciel. Vous pourez y trouver un nouveau gros porteur, un bimoteur, et quelques autres modèles qui étaient absent dans le ciel d’Aerofly-Fs. Rendez-vous sur le site d’Irakus pour en savoir plus à ce sujet.

En conclusion, nous confirmons que la physique mis en oeuvre dans ce logiciel est unique, le rendu graphique l’est tout autant. Si vous aimez les vols VFR et pratiquez quelques exercices de pilotage, ce logiciel vous plaira beaucoup. Les modèles d’avions et le décor ont été modélisés avec un niveau de détail exceptionnel. Vous prendrez plaisir à piloter au-dessus de la Suisse, entre ses magnifiques montagnes, et ses vallées. La prise en main sera facile et conviendra autant aux personnes expérimentées qu’aux néophytes. Voici donc un logiciel qui donne une idée  de la simulation de demain. Imaginez un Flight Simulator avec ce genre d’images pour toute la planète et un modèle de vol comparable. Wow! On peut y rêver, car cela n’est pas pour demain.

Laisser un commentaire